Rechercher

Qu'est-ce qu'on mange ce soir?

Bonjour!

J'espère que tu vas bien et que tu apprécies toujours ces petits rendez-vous matinaux.

Comme prévu aujourd'hui on va aborder le thème de l'organisation familiale et voir ensemble comment on peut essayer de grappiller quelques minutes précieuses (qu'on pourrait réutiliser pour prendre soin de nous par exemple ;-) )

J'ai commencé à me pencher sur le sujet quand j'en ai vraiment eu ras-le-bol de me demander tous les soirs, plantée devant le frigo: "Bon, qu'est-ce qu'on mange ce soir?". Avoue, toi aussi ça t'arrive!

Deux autres déclics m'ont aidé à reprendre en main cette partie de l'organisation de la famille : le montant des tickets de caisse et le gaspillage alimentaire.

Nous avions commencé à être dans une démarche de décroissance depuis que Matt est né (l'utilisation des couches lavables a été un vrai déclencheur), et je souhaitais en finir avec ce gaspillage alimentaire dû à de trop grosses quantités achetées qui en plus nous vidaient le porte-monnaie.

Comment j'ai fait pour régler le problème? Des menus!

Ça parait tout bête mais prévoir et anticiper ça change tout! On ne se pose plus la question, on mange beaucoup plus équilibré et varié et plus de gaspillage! Et en bonus, je me suis rendue compte d'un effet secondaire plutôt positif, mon mari cuisine plus souvent! Autre avantage quand on a un bébé qui commence la diversification alimentaire, on peut prévoir ses repas en fonction des ingrédients des nôtres pour éviter de faire 36 000 préparations le moment venu.

Voici comment je m'organise:

  1. en fin de semaine, je fais l'inventaire des placards/frigo/congélateur. J'ai toujours du surplus dans les placards (même si c'est de moins en moins...) à cause d'un repas à l'extérieur imprévu, des légumes donnés par la voisine ou des courses faites par belle-maman (oui, oui elle est comme ça). Je fais des photos (la réserve, le congélateur, le frigo et les placards ne sont pas dans la même pièce, ça m'évite les aller-retour) et je répertorie en classant par colonne (cf pièce jointe Inventaire).

  2. ensuite je prends mon menu vierge (cf pièce jointe Menu de la semaine) et je remplis les "trous" selon ce qu'il me reste et l'agenda de la semaine (par exemple les soirs où mon fils a judo jusqu'à 19h30 je prévois un truc à préparer à l'avance que j'aurais juste à réchauffer). Je m'inspire également de mes livres de cuisine, des recettes que j'ai vu sur Pinterest ou des idées repérées sur Instagram. Je n'éhiste pas non plus à m'inspirer des menus de l'école des enfants, souvent bien équilibrés. Le site La Fabrique à Menus propose également des menus en fonction de plusieurs critères, gratuitement.

  3. je fais ma liste de courses par magasin (grande surface, magasin bio, vrac). J'utilise l'application "liste de courses" sur Androïd mais l'application Notes peut très bien faire l'affaire aussi, tout comme le bon vieux bout de papier brouillon qu'on oublie au fond du caddy ;-)

Concernant la préparation du repas, j'ai découvert récemment le batch-cooking : cela consiste à consacrer 2 heures par semaine pour cuisiner les 5 dîners suivants. Je trouve cela vraiment pratique de s'y "coller une bonne fois pour toute" et cela permet également de varier les menus et les plats.

Les économies que j'ai pu faire grâce aux menus nous ont permises de pouvoir nettement améliorer la qualité de notre alimentation. Le budget n'a donc pas changer mais on mange mieux, et on atteint quasiment les 80% de produits bios.

Je commande toute mon épicerie salée et sucrée chez La Fourche. Si tu ne connais pas le concept, c'est un magasin bio en ligne qui grâce à des quantités élevées permet de faire baisser les prix en moyenne de 30% par rapport aux magasins bio classiques. J'ai vérifié et c'est vrai!

Si ça te dit de tester (ils livrent à domicile pendant le confinement, ce qui m'évite de faire plusieurs magasins quand je sors faire mes courses), je te laisse le lien de parrainage (20€ de remise pour toi et 20€ de bon d'achat pour moi) en cliquant ici.

Voici quelques livres sur le thème de l'alimentation qui m'ont bien aidé et que je recommande régulièrement:

Pour terminer je te dirai que quand le truc dans lequel j'ai investi et qui me fait gagner le plus de temps c'est mon Cookeo. Je n'ai pas de micro-ondes mais j'ai un Cookeo que j'aime d'amour. Encore ce soir j'ai fait un Dhal de lentilles (le repas de flemme par excellence, je te mets la recette ici ) en 15 minutes et il cuisait tranquillement pendant que je douchais tout ce beau monde!

Ah et surtout le plus important : pas de pression! il m'aura fallu presque trois ans pour trouver une bonne routine et mettre en place cette habitude. Bon peut-être que si j'avais reçu un mail comme celui-ci, j'aurais gagné du temps ! Et puis y'a des jours où ce que j'ai prévu ne me donne pas envie du tout : soit je switche avec un autre repas, soit je fais carrément autre chose. Et le monde continue de tourner :-)

Dernière chose, n'hésites pas à faire participer les enfants. C'est l'occasion de les investir dans la vie de famille, de leur transmettre des notions d'équilibre alimentaire, de les responsabiliser et aussi de les occuper. Suivant leur âge, ils peuvent aider :

  • à faire l'inventaire

  • à choisir les repas que l'on peut faire ( j'ai tenté une activité comme celle-ci, je te mets le lien sur Instagram et sur Facebook)

  • à donner des idées de repas

  • à participer aux courses

Demain on parlera portage et besoins du bébé.

"Porte"-toi bien!


Marie


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La motricité libre, kézako?

Bonjour! Aujourd'hui un mail un peu spécial puisque nous avons une invitée, Marion Larroche, psychomotricienne, à laquelle j'ai posé plusieurs questions au sujet de la motricité libre. Je te laisse dé