Rechercher

Allez hop ! Une histoire et au lit !

Coucou :-)

j'espère que tu vas bien!

Une semaine déjà que tu reçois mes mails quotidiens, j'espère que cela te plaît toujours autant!

Avant de commencer, un petit point technique : certaines d'entre vous trouvent ces mails dans les indésirables. Je vous recommande de m'ajouter dans vos contacts, cela devrait régler le problème :-)

Aujourd'hui nous allons parler de l'importance du rituel du coucher et bien sûr je te partagerai ce que j'ai fait avec mes cobayes enfants.

Mais d'abord, tu commences à en avoir l'habitude, voyons pourquoi il est important de ritualiser le moment du coucher.

Le sommeil est un état d’extrême vulnérabilité : il faut un sacré lâcher-prise pour se laisser aller à l'endormissement. Cela s'explique parce qu'il y a quelques milliers d'années, nos ancêtres risquaient littéralement leur vie pendant le dodo. Ils n'étaient pas totalement à l'abri qu'un tigre à dents de sabre viennent leur grignoter les orteils. Et comme nous l'avons vu dans les mails précédents, l'instinct de survie de nos petits est totalement brut de décoffrage.

Le rituel du coucher peut permettre d'accompagner de façon sereine et rassurante ce moment de transition entre l'émulation de la journée et le calme de la soirée.

Voici comment se déroule notre rituel du soir que nous avons mis en place dès les 4/5 mois de Matt et dès la naissance d'Aline (elle a bénéficié des habitudes de son frère ;-) ) :

  • avant de manger : douche ou bain. En théorie on dit qu'il ne faut pas laver les enfants tous les jours, mais ici ça leur fait du bien. Et ce timing est valable à partir du moment où les enfants mangent "proprement", si bébé est en DME ou en plein apprentissage de l'alimentation autonome, il faut mieux prendre le bain après.

  • après le repas : jeux libres au calme le temps que papa et maman rangent un peu la maison. Puzzles, coloriages, Legos pour les plus grands et au sol pour les plus petits.

  • passage aux toilettes,débarbouillage (avec de l'eau de rose ou de fleurs d'oranger, ça apaise) brossage des dents avec la vigie Maman qui vérifie que tout est ok bucalement parlant. Pour les plus petits, dernier change et souvent j'en profitais pour une petite séance massage. J'aime bien diffuser des huiles essentielles dans la salle de bain aussi à ce moment-là (orange douce ou lavande vraie sont ok dès la naissance en diffusion uniquement)

  • lecture du soir : on choisit un livre à tour de rôle, j'ai mon tour également. J'ai commencé la lecture du soir très tôt. Etant une grande fana de lecture, c'est tout naturellement que j'ai voulu partager cette passion avec mes enfants et grâce à cela, entre autre bien sûr, ils ont un vocabulaire varié et apprécient à leur tour les livres. J'adaptais les graphismes et le contenu à leur âge. Je tiens à préciser qu'un enfant qui ne reste pas en place le temps de l'histoire c'est NORMAL et ça ne veut pas dire qu'il n'écoute pas. Plus petit, Matt jouait avec son nounours ou sur son tapis avec une voiture pendant que je lisais. Et c'est OK. Le temps de lecture ne doit jamais être une contrainte. Aujourd’hui ils suivent tous les deux une longue histoire sans problème et en demanderaient même une seconde!

  • câlin général : on fait un câlin tous ensemble, on se reconnecte les uns aux autres avant de se déconnecter pour la nuit

  • chez nous, chacun sa chambre (même si cododo pour Aline jusqu'à ses deux ans, nous en parlerons bientôt). C'est l'occasion d'avoir un moment pour chacun, on allume les veilleuses, on donne les fabriques à histoires Lunii, on se fait un dernier gros câlin et on se dit à demain

Bien évidement, vous pensez bien que ça ne marche pas à chaque fois. Il faut souvent revenir quelques fois, pour Aline l'endormissement a été long et compliqué jusqu'à très récemment (lié à son RGO et à d'autres événements, nous avons réglé ça grâce à la kinésiologie) et ça n'a pas empêché les multiples réveils la nuit pendant les 2 premières années.

Mais ce rituel n'a jamais bougé, il n'est jamais supprimé (sauf quand on rentre très tard à la maison) même quand on dort pas chez nous. Et parfois quand la journée est bien compliquée on serait bien tentés de l'abréger mais on s'y tient parce que ça me fait du bien à moi aussi de terminer la journée sur une note optimiste :-)

Je vous laisse avec le top des livres que nous lisons le plus souvent :

Et vous c'est quoi vos petits rituels du soir?

Hâte de lire vos retours!

A demain :-)

Marie




3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La motricité libre, kézako?

Bonjour! Aujourd'hui un mail un peu spécial puisque nous avons une invitée, Marion Larroche, psychomotricienne, à laquelle j'ai posé plusieurs questions au sujet de la motricité libre. Je te laisse dé